Configurer une machine virtuelle : Un guide étape par étape

Tester un logiciel peut être un processus fastidieux. Il faut l’installer, le configurer, puis l’utiliser. C’est pourquoi il est judicieux d’utiliser une machine virtuelle pour tester un logiciel. Cela permet d’éliminer les incertitudes du processus et de rendre votre logiciel opérationnel rapidement. Dans cet article de blog, nous allons vous montrer comment configurer et utiliser une machine virtuelle pour tester un logiciel.

Avez-vous vu cela : Comparaison entre Microsoft Office et Google Workspace

Création de votre machine virtuelle

La première étape de la configuration de votre machine virtuelle consiste à créer l’environnement dans lequel vous effectuerez vos tests. Pour ce faire, vous aurez besoin d’une application telle que VMware ou Oracle VirtualBox, toutes deux gratuites et largement disponibles. Une fois installée, lancez l’application et sélectionnez « Créer une nouvelle machine virtuelle » dans la fenêtre principale. Il vous sera alors demandé de choisir un système d’exploitation pour votre machine virtuelle (Windows ou Linux), de sélectionner la quantité de mémoire vive, l’espace de stockage et tout autre matériel nécessaire à vos tests. Une fois tous ces paramètres choisis, cliquez sur « Créer » pour procéder à la création de votre machine virtuelle.

Installer des logiciels sur votre machine virtuelle

Maintenant que vous avez créé votre environnement de machine virtuelle, vous pouvez commencer à y installer des logiciels. Pour ce faire, téléchargez les fichiers d’installation à partir de sources en ligne telles que le site Web officiel ou des sites de téléchargement tiers tels que Softpedia ou CNET Download Center. Une fois téléchargés, il suffit de double-cliquer sur le(s) fichier(s) pour commencer l’installation sur votre machine virtuelle. Selon le type de logiciel que vous installez, il se peut que l’on vous demande des informations ou des autorisations supplémentaires pendant l’installation ; suivez simplement les instructions fournies par l’assistant d’installation afin d’installer avec succès tous les composants de votre (vos) logiciel(s).

Lire également : Le meilleur logiciel de sauvegarde pour vos données

Exécuter des tests sur votre machine virtuelle

Une fois que tous vos logiciels ont été installés avec succès sur votre machine virtuelle, il est temps d’effectuer des tests ! Pour ce faire, ouvrez chaque logiciel installé, l’un après l’autre, et effectuez toutes les tâches nécessaires pour vous assurer que tout fonctionne correctement (par exemple, ouvrez les menus et les fenêtres, saisissez des données dans les champs, enregistrez les documents, etc.) Si des erreurs se produisent pendant les tests ou si quelque chose ne semble pas aller avec une partie du/des programme(s), prenez-en note afin de pouvoir effectuer des ajustements plus tard, si nécessaire, avant de lancer les versions réelles des programmes testés sur des machines physiques ou des réseaux.

Arrêter votre machine virtuelle

Une fois les procédures de test terminées, arrêtez chaque programme individuellement avant de fermer toutes les fenêtres afin que les modifications apportées pendant les sessions de test prennent effet correctement dans l’environnement de chaque programme avant de l’arrêter complètement. Fermez ensuite tous les programmes ouverts sur votre machine virtuelle avant de cliquer sur « Arrêter » dans les menus de VMware/VirtualBox afin que les modifications apportées pendant les sessions de test soient correctement prises en compte dans l’environnement de chaque programme avant l’arrêt complet.

L’utilisation d’une machine virtuelle permet de tester un nouveau logiciel facilement et sans erreur, car il n’y a aucun risque lors de l’exécution des tests ou des ajustements, puisque tout est contenu dans son propre système isolé – un véritable avantage en cas de problème ! En outre, l’utilisation d’une machine virtuelle permet à plusieurs utilisateurs/testeurs d’avoir différents niveaux d’accès en fonction de leurs besoins individuels sans avoir besoin de machines physiques pour chaque utilisateur/testeur – un gain de temps considérable ! Avec ces conseils en tête – création d’un environnement de machine virtuelle, installation des logiciels nécessaires, exécution des tests et arrêt – vous devriez maintenant mieux comprendre à quel point la mise en place et l’utilisation d’une machine virtuelle peuvent être faciles lors du test d’un nouveau logiciel !